Yvelines: une infirmière jugée pour avoir laissé mourir son chien Briard de 4 ans

0
3569

L’animal était enfermé seul dans une maison de Houdan, dans les Yvelines.




Le tribunal correctionnel de Versailles a requis un an de prison à l’encontre d’une infirmière poursuivie pour avoir laissé mourir de faim et de soif son chien, un briard de quatre ans.

Le 23 juin 2017, les gendarmes de Houdan, dans les Yvelines, appelés par les voisins et intrigués par la porte de l’appartement laissée ouverte, avaient découvert le corps de l’animal dans la cuisine de sa maîtresse. D’une extrême insalubrité, l’appartement était plein d’excréments séchés qui bloquaient certaines portes.

Interdiction de détenir un animal

Enfermé depuis trois semaines, le chien prénommé Wax n’avait plus que la peau sur les os. La prévenue avait alors reconnu les faits et expliqué ne pas dormir dans l’appartement en raison de son insalubrité. Plusieurs associations de défense des animaux se sont portées parties civiles.



La procureure de la République a requis un an de prison et 5.000 euros d’amende avec sursis, ajoutant une interdiction définitive de détenir un animal. Le délibéré doit être prononcé le 26 septembre prochain.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.