Une militaire américaine greffée d’une oreille cultivée sur son avant-bras

0
452

L’organe a été développé à partir de cartilage prélevé sur les côtes de la jeune femme.

C’est la première greffe autologue de l’armée américaine. Une militaire, qui avait perdu son oreille gauche dans un accident de voiture, a reçu une greffe d’un nouvel organe « cultivé » sous la peau de son avant-bras. Shamika Burrage, 21 ans, dispose désormais d’une nouvelle oreille opérationnelle, développée à partir de cartilage prélevé sur ses propres côtes, raconte le Washington Post (en anglais), jeudi 10 mai.

Cette procédure complexe permet la formation de vaisseaux sanguins et de nerfs dans cette oreille toute neuve. « Cela signifie qu’elle retrouvera une sensibilité », en plus de son ouïe, précise le lieutenant colonel Owen Johnson, chef du service de chirurgie réparatrice de l’armée américaine, au centre médical William Beaumont, à El Paso, au Texas. « Dans cinq ans, une personne qui ne la connaît pas ne remarquera rien », assure le chirurgien.

Il reste à Shamika Burrage deux opérations à subir, après cette transplantation, afin de recouvrir les cicatrices qui courent jusqu’à son menton, avec de l’épiderme prélevé sur son avant-bras.



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.