Une femme survivante d’un trafic humain vendue comme esclave sexuelle brise le silence

0
611

Une femme a décidé de briser le silence à propos de son expérience en tant que survivante de trafic humain.

La jeune femme de 26 ans nommée Victoria Morrison a expliqué avoir été vendu à titre d’esclave sexuelle, en plus d’avoir été battue et torturée.



En brisant le silence, Morrison espère donner le courage à d’autres victimes de se battre et de se sortir de ce cauchemar.

C’est son ancien amoureux, Andres Pavao, un homme de Windsor, qui a attiré la jeune femme dans son piège. L’homme l’a forcée à être vendue en tant qu’esclave sexuelle après l’avoir torturée psychologiquement et physiquement, notamment en la brûlant et en l’enfermant dans un congélateur jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse.

La jeune femme qui avait été éloignée de ses proches pour être transportée à Winnipeg a bien cru y laisser sa vie.

Aux dires de Morrison, celle-ci ne voyait pas comment elle arriverait à sortir de ce cauchemar.

C’est donc lors d’une des rares sorties qu’on lui autorisait que Morrison a demandé à l’homme qui la surveillait de l’arrêter dans un commerce pour qu’elle s’achète des cigarettes. Morrison a ensuite profité d’un bref moment d’inattention pour prendre la fuite et courir en direction du premier poste de police sur son chemin.




Morrison espère maintenant que son message sera entendu, car elle croit que beaucoup de gens ignorent que ce genre de trafic peut exister ici au Canada. Aux dires de la jeune femme qui est désormais impliquée dans une association venant en aide aux victimes de ce genre de crime, Morrison prétend que les victimes sont innombrables, car plusieurs ne survivent pas et sinon, de nombreuses personnes n’osent pas dénoncer ce qu’elles ont dû endurer aux autorités.

Enfin, Morrison se considère très chanceuse d’avoir survécu à cette expérience et souhaitons qu’elle puisse aider d’autres personnes qui ont vécu la même troublante expérience dans le futur.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.