Une femme nigérienne et ses deux enfants expulsés d’un avion parce qu’ils «sentaient mauvais»

0
391

Une femme d’origine nigérienne poursuit la compagnie aérienne United Airlines après avoir été expulsée de son vol parce qu’un autre passager s’était plaint de son odeur corporelle.

Queen Obioma avait quitté Lagos au Nigéria pour se rendre en Ontario, au Canada, le 4 mars 2018.

À l’aéroport international Bush de Houston, aux États-Unis, une escale entre sa ville d’origine et sa destination finale, Queen a été forcée de quitter son avion.

La mère et ses deux enfants étaient en classe affaires et ils se sont rendus à leurs sièges assignés, mais un homme d’affaires blanc était déjà assis dans son siège.

L’homme ne voulait pas se déplacer. Le personnel de l’avion a tenté de raisonner l’homme, mais il ne voulait pas bouger. Alors Queen a accepté de s’assoir dans le siège réservé de l’homme plutôt que le sien puisqu’il était tout près.

Queen est allée à la salle de bain, mais l’homme qui avait pris son siège quelques minutes avant lui bloquait le passage et l’empêchait de se rendre à l’un ou l’autre des deux sièges.

C’est alors qu’un employé de la compagnie aérienne a ordonné à Queen de quitter l’avion. Elle n’a jamais pu prendre son vol puisqu’elle a été escortée hors de l’avion avant le décollage avec ses deux enfants.

D’après les informations du Houston Chronicle, l’homme en question dans cette histoire, un simple passager, se serait plaint de l’odeur corporelle de Queen et de sa famille.

Comme Queen n’a pas pu prendre son vol, ses enfants ont manqué une journée d’école. Depuis plus, Queen est une cliente régulière de la compagnie aérienne. Elle s’est sentie insultée par la façon dont elle a été traitée.

Queen poursuit la compagnie aérienne pour discrimination en raison de la couleur de sa peau et de ses origines africaines. Elle espère gagner sa cause pour payer les frais d’avocat et réclamer quelques dollars en guise de dommages.

La compagnie aérienne United Airlines a refusé de commenter cette affaire.

Cette histoire a soulevé un lot de commentaires des internautes qui en ont tous profité pour raconter un incident dans un avion à côté d’un passager qui ne sentait pas très bon. Mais personne ne s’entend pour trancher s’il s’agit ici d’un véritable acte raciste à l’endroit de Queen ou si la mère avait un réel problème d’hygiène.



Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.