Un gendarme interpellé et arrêté pour s’être masturbé dans le métro

0
645

Un lieutenant-colonel de gendarmerie a été interpellé mercredi soir pour exhibition sexuelle dans le métro à Asnières (Hauts-de-Seine) et sera convoqué ultérieurement devant un tribunal, a appris l’AFP auprès du parquet de Nanterre.

L’officier, qui travaille à Paris selon une source proche de l’enquête, a été interpellé pour s’être masturbé dans une rame de la ligne 13. C’est une passagère, « choquée par ce qu’elle a vu, qui a donné l’alerte », a relaté Le Parisien qui a révélé l’affaire.

Placé en garde à vue, puis déféré au parquet, l’homme de 59 ans a reconnu les faits et sera convoqué devant le tribunal correctionnel d’ici « deux à six mois », selon le parquet. Il a aussitôt été suspendu par le directeur général de la gendarmerie nationale, a indiqué à l’AFP une source au sein de la gendarmerie.

Chaque année, on recense en moyenne 450.000 victimes d’actes d’exhibitionnisme, soit 1% des personnes âgées de 18 à 75 ans, selon la dernière enquête de victimation «Cadre de vie et sécurité». La plupart du temps, ces atteintes ont lieu dans la rue (33%) ou dans un transport en commun (18%), mais aussi au domicile de la victime ou dans son immeuble (7%), chez quelqu’un d’autre (11%), sur lieu de travail ou d’étude (7%). Les femmes représentent 65 % des victimes d’exhibitionnisme.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.