Titeuf, ce vieux Yorkshire de 16 ans sourd et aveugle honteusement agressé

0
923

L’agression de Titeuf, un vieux Yorkshire de 16 ans, émeut la Toile depuis vendredi soir : deux hommes s’en sont pris sauvagement à la pauvre bête, promenée par sa maîtresse.



Vendredi 8 mars, un Yorkshire de 16 ans, sourd et aveugle, est tabassé par deux hommes rue de l’Ancien-Couvent, à Gravelines,  vers 22 h 30.

Cette agression gratuite a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux.

Une plainte a été déposée lundi matin.

Ashley, la fille de Cathy (qui promenait ses chiens ce soir-là), recherche des informations qui permettraient de retrouver les deux agresseurs.

Un soir de mars que Cathy n’est pas près d’oublier.

16 ans qu’elle chérit Titeuf, ce petit Yorkshire honteusement tabassé vendredi dernier vers 22 h 30.

Trop timide et réservée, cette mère de famille, amoureuse des animaux, préfère ne pas s’étendre sur cette agression gratuite.

C’est Ashley, sa fille, accessoirement responsable de la SPA de Saint-Georges-sur-l’Aa, qui prend le relais.

Quelques jours plus tard, l’émotion est encore palpable.

La – seule – bonne nouvelle, c’est l’état de santé de Titeuf.

L’animal, pourtant retrouvé dans une mare de sang, est toujours en vie.

« D’habitude, quand ma mère croise des gens, elle prend toujours son chien à bras ; elle a peur qu’on lui fasse du mal. Là, elle ne s’est pas méfiée. »

Mal en point, mais toujours en vie.

« C’est le chien le plus gentil du monde. S’il n’était pas en bonne santé, il n’aurait pas survécu. »

Le regard insistant de deux hommes

Vendredi dernier, Cathy promène ses quatre chiens.

Un rituel pour cette Gravelinoise de la rue de l’Ancien-Couvent. Trois sont en laisse, mais pas Titeuf.

« Elle les sort 12 fois par jour. 22 h 30, c’est la dernière sortie », rappelle Ashley.




Habituellement, sa maman est accompagnée pour la sortie nocturne. Pas ce soir-là.

Comme à l’accoutumée, la rue est calme. Cathy se dirige vers les carrés d’herbe au bout de l’allée.

Pendant que ses trois chiens en laisse se soulagent, Titeuf, lui, rebrousse chemin et rejoint le pas de sa porte.

C’est à ce moment-là que la femme de 45 ans croise le regard – insistant – de deux hommes.

« Ils venaient de la rue Carnot. » Deux minutes après, dans le dos de Cathy, ils s’en sont pris au vieux Yorkshire, déjà sourd et aveugle.

« Elle ne pouvait pas voir ce qu’il se passait. »

Elle a d’abord cru qu’il avait été kidnappé

« D’habitude, quand ma mère croise des gens, elle prend toujours son chien à bras ; elle a peur qu’on lui fasse du mal. Là, elle ne s’est pas méfiée. »

Au moment de rentrer à la maison, elle aperçoit les deux hommes prendre la fuite.

Elle se met à hurler, pensant qu’ils ont kidnappé Titeuf.

En se rapprochant, elle tombe sur une mare de sang et son Yorkshire qui agonise devant sa porte.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.