Tarn (Albi) : Atteinte du syndrome de Diogène, la quinquagénaire vivait avec 44 chiens

0
902

Alors qu’ils enquêtaient sur un élevage de chiens dissimulé, les policiers ont découvert un vrai chenil au domicile de cette Albigeoise…

C’est un signalement de la Société protectrice des animaux (SPA) qui a permis aux policiers d’ Albi de découvrir un véritable chenil chez une habitante de la ville.

Jeudi, les fonctionnaires sont intervenus chez cette quinquagénaire où ils ont constaté avec stupéfaction qu’elle vivait avec 44 chiens et chiots, dans des conditions inimaginables d’insalubrité.

Les chiens cédés à la SPA

Suite aux informations de la SPA, le parquet soupçonnait cette femme d’élever et de vendre des chiens sans autorisation. C’est finalement une femme fragile, probablement atteinte du syndrome de Diogène, que les policiers ont trouvé dans cette habitation. Ce trouble du comportement se caractérise par le manque d’hygiène au domicile de la personne et son incapacité à ne rien jeter et à accumuler les objets inutiles.

Face aux agents de police, la quinquagénaire a accepté de donner ses 41 chiens à la SPA. Elle devra s’expliquer prochainement sur cet élevage illicite au commissariat d’Albi.



Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.