SPA de Montpellier : le voleur d’une jeune chienne trahi par les réseaux sociaux

0
774

Un Montpelliérain âgé de 34 ans qui se dit chef d’entreprise, a été interpellé jeudi vers 16h, dans le quartier de Port Marianne, à deux pas de l’hôtel de ville à Montpellier, alors qu’il promenait tranquillement « son chien » comme plusieurs jours déjà, enfin plutôt une chienne signalée volée dans le refuge de la SPA de la métropole de Montpellier, route de Fabrègues, dans la commune de Villeneuve-lès-Maguelone. Récit.

Le 29 janvier dernier dans l’après-midi, les responsables et les bénévoles du chenil de la SPA de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) de Villeneuve-lès-Maguelone ont bien remarqué la visite d’un père accompagné de ses deux enfants, allant de cage en cage, sans doute avec l’envie d’acheter un chien. Ils l’ont perdu de vue, affluence oblige ce jour-là. Et personne n’a été témoin d’une scène, un peu plus tard : ce visiteur qui avait remarqué un chien seul dans un enclos près du grillage du site n’a pas hésité à venir à pied de l’extérieur avec son véhicule et ses deux enfants dedans pour creuser un trou sous une partie du grillage et appeler l’animal, qui s’est précipité vers la liberté.

Une malinoise de 3 mois malade

Yepa, une magnifique chienne malinoise de 3 mois a été volée au nez et à la barbe des membres de la SPA, qui ont découvert sa disparition dans la soirée. Une plainte a été déposée contre X à la brigade de gendarmerie de Villeneuve-lès-Maguelone.

Comme la chienne est malade -elle souffre d’une forme de rachitisme sévère-, qu’elle faisait l’objet de soins quotidiens, même si cette maladie n’est pas transmissible à l’homme, un message a été diffusé sur la page Facebook de la SPA de Montpellier, avec des photos de Yepa. Il a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Et hier en début d’après-midi, une habitante de Port Marianne, sensibilisée au sort de cette malinoise, l’a formellement identifiée alors qu’elle gambadait, tenue en laisse par un inconnu correspondant au signalement publié sur Facebook.

Pas les moyens d’acheter un chien

La gendarmerie alertée n’a pas pu se déplacer rapidement et l’alerte a été répercutée au commissariat central de Montpellier, qui a dépêché un équipage de la brigade anticriminalité -BAC- à l’adresse indiquée, tandis qu’une bénévole de la SPA se déplaçait avec un détecteur de puce, car Yepa portait une puce d’identification.

À leur arrivée sur place, plus personne : ni inconnu, ni chienne. Des surveillances ont été mises en place, discrètement et à 16h, Yepa a fait son apparition avec son nouveau maître, dont les voisins étaient persuadés qu’il avait acheté une chienne.

Adopter un chien est payant

« Il faut savoir qu’adopter un chien au refuge de la SPA n’est pas gratuit, il faut payer les frais de vaccinations et de stérélisations », explique t-on de source proche de l’enquête. Interpellé et placé en garde à vue, le trentenaire a reconnu avoir volé Yepa pour faire plaisir à ses deux enfants, parce qu’il n’avait pas les moyens d’en acheter un.



Déjà connu de la justice à de nombreuses reprises pour des délits plus importants, il a été remis en liberté avec une convocation en,poche pour être traduit devant les services du procureur de la République, au tribunal de grande instance de Montpellier en audience de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité -CRPC-, le fameux plaider coupable, à une date ultérieure.

Yepa, qui avait beaucoup maigri, faute des soins appropriés, a retrouvé son enclos.

Vigilance sur les chiots

Les membres de la SPA ont fêté le retour de la chienne malinoise de 3 mois. La directrice du chenil, Annie Bénézech profite de cette affaire de vol pour sensibiliser les vétérinaires, pour qu’ils fassent preuve de vigilance, quand ils examinent un chiot pour la première fois : qu’ils s’assurent bien grâce au détecteur que le chien possède une puce et qu’ils identifient le propriétaire, pour éventuellement démasquer un voleur.

Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.