Saône-et-Loire: Un wallaby en liberté capturé par les pompiers et restitué à son propriétaire

0
719

Une habitante de Saint-Gilles avait appelé les pompiers après avoir aperçu un petit kangourou en liberté…

Les sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire ont capturé un wallaby en liberté, vendredi 13 avril. Confié à la SPA, l’animal​ a finalement pu retrouver ses propriétaires.

Le marsupial avait été repéré par des habitants dès la semaine dernière, mais les pompiers n’étaient pas parvenus à le localiser. Ils ont fini par le retrouver grâce aux renseignements fournis par une habitante de Saint-Gilles. Elle avait aperçu un kangourou divaguant dans le secteur.

Une femelle nommée « Juliette »

Les sauveteurs sont alors intervenus et ont capturé l’animal qui a été confié à la SPA de Chagny dans la soirée. Il s’agissait en fait d’un wallaby de Bennett, une espèce proche du kangourou mais de plus petite taille.

L’animal, une femelle prénommée « Juliette » et qui attend un petit, a pu être récupéré par ses propriétaires samedi. Ces derniers possèdent un gîte rural et un parc animalier privé à Saint-Sernin-du-Bois, près du Creusot. Le wallaby se serait échappé de son enclos via un tuyau d’évacuation.

Pas d’interdiction de détention

La propriétaire du petit marsupial a indiqué que son mari et elle avaient déjà des animaux comme des chevaux ou des alpagas. Le kangourou, a-t-elle précisé, est son « animal préféré ». C’est la raison pour laquelle son mari a décidé de lui en offrir un : « Je le considère comme un ami, je vais le voir tous les jours avec des carottes ».

La réglementation n’interdit pas la détention de wallabies. Jusqu’à six animaux, elle est simplement soumise à une autorisation préfectorale.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.