Rouen : Interpellation et arrestation du tueur de chats

1
2616

Un homme a été arrêté mercredi 6 juin 2018 à Rouen. Un témoin l’a vu tuer un chat et le jeter dans l’eau. Depuis plusieurs semaines, des chats et des chiens étaient retrouvés morts à Rouen et dans l’agglomération.

Mercredi 6 juin, vers 21h50, un témoin voit un individu tirer sur un chat puis jeter le corps dans l’eau. Les faits se sont déroulés rue des Petites-Eaux de Robec à Rouen. Il appelle la police et donne une description de cet homme. Un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) et un autre de la brigade canine se rendent sur les lieux.




L’homme est repéré par les policiers rue de Darnétal, il est ensuite arrêté rue du Tour.
Une arme, un couteau et des bouchons d’oreille

Au moment de la palpation, une arme de poing rangée dans un holster en cuir est découverte sur l’individu. Les policiers trouvent ensuite un poignard dans son étui attaché à la ceinture. L’homme âgé de 30 ans possède également des bouchons d’oreilles et des gants en plastique.

Il a ensuite été emmené à l’hôtel de police où il a été placé en garde à vue pour acte de cruauté et port d’armes prohibées. Une perquisition de son domicile a eu lieu ce jeudi 7 juin 2018.

L’enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Bois-Guillaume. Depuis plusieurs semaines, une équipe travaille sur une série de chats et chiens retrouvés morts ou décapités à Mont-Saint-Aignan, Bois-Guillaume et Rouen. La SNPA de Rouen, située sur l’île Lacroix, avait d’ailleurs alerté la population après avoir retrouvé un chat tué d’une balle de fusil.

Sur les réseaux sociaux, les propriétaires d’animaux appelaient aussi à la vigilance.



1 COMMENTAIRE

  1. Encore un monstre en liberte. Cela suffit les actes de cruaute envers les animaux. Qu’il soit juge et puni severement, car une societe qui se dit civilisee ne peut accepter la barbarie.

Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.