Pétanque. Grogne chez les joueurs, interdits de jean bleu en compétition

0
368

L’interdiction du port du jean bleu lors de compétitions qualificatives pour les championnats de France de pétanque a provoqué la grogne de nombreux licenciés mais n’est pas nouvelle, selon la Fédération française de pétanque et de jeu provençal (FFPJP).

Sur les réseaux sociaux, des joueurs mécontents de cette réglementation se sont partagé la photo du président du club de pétanque de Gy (Haute-Saône) participant à une compétition déguisé… en clown.

De leurs côtés, des associations « Les Gens Denîm » et « Une à Nîmes » organisent dans la cité gardoise où fut confectionnée la première toile de blue-jean, une partie de pétanque avec « jean obligatoire » le 1er mai.

« On fait simplement appliquer un règlement qui existe depuis 1990 », a indiqué à l’AFP mardi la FFPJP. « Le jean bleu était déjà interdit pour les championnats de France et ses phases qualificatives, mais jusqu’à présent pour les phases qualificatives, les comités départementaux n’appliquaient pas la règle ».

Les joueurs de pétanque interdits de jeans

Dans son règlement, la FFPJP rappelle que pour ces compétitions « qui représentent seulement 5 à 10% du total des compétitions »« seuls sont autorisés les pantalons et les pantacourts ».

« Le jean bleu est le plus sujet aux effets de mode, à être maltraité, déchiré, délavé, pas très propre », a expliqué à l’AFP la FFPJP. « Pendant longtemps la pétanque a été un loisir, chacun faisait ce qu’il voulait, mais maintenant c’est un sport de haut niveau ».

Le comité directeur de la FFPJP devrait bientôt imposer une « tenue sportive » à ses licenciés pour les championnats de France. « C’est une question d’image, on se sent observés dans la perspective des JO 2024, et une fédération qui ne sait pas faire respecter ses textes, ça fait mauvais genre ».

La pétanque, comme le billard et le squash, postulent pour les JO 2024.

Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.