Perdues, elles sont sauvées grâce à un numéro écrit sur un arbre

0
210

Tout est bien qui finit bien pour ces trois randonneuses chinoises…

Lundi, les trois jeunes filles étudiantes à Lille et en vacances à Genève se sont perdues au sommet du Salève, dans les Alpes.




Un chasseur au bout du fil

Vers 17 heures, les randonneuses ont tenté de donner l’alerte elles-mêmes en appelant un numéro… gravé sur un arbre. Ce numéro était celui… d’un chasseur, qui a pu prévenir les secours.

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a déployé un important dispositif de recherches au sol afin de les retrouver quelques heures plus tard, rapportent nos confrères du Dauphiné Libéré.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.