Pas de Calais : Le corps était resté neuf ans aux pompes funèbres

0
449
pas de calais arras

En prenant possession des lieux d’une agence funèbre d’Arras (Pas-de-Calais), la nouvelle propriétaire a découvert mardi 6 novembre un sac rempli d’os humains à l’arrière des locaux. Ils appartiendraient à un ancien gendarme décédé dix ans plus tôt.

pas de calais arras

Les ossements d’un homme décédé il y a dix ans ont été retrouvés dans une boîte stockée dans les locaux d’une société de pompes funèbres d’Arras (Pas-de-Calais).



Emilie Sarazin, la nouvelle directrice de l’établissement, a fait la macabre découverte en faisant un état des lieux, mardi 6 novembre. Le corps gisait dans un sac retrouvé dans une serre située à l’arrière des locaux, précise le quotidien.

Ce corps avait déjà défrayé la chronique

Une fois alertés, des enquêteurs ont été envoyés sur place. Le corps a été transporté à l’institut médico-légal pour y être identifié. Car la nouvelle directrice n’en a trouvé aucune trace dans ses registres.

Selon des premiers recoupements, il s’agirait de la dépouille d’un ancien gendarme décédé en avril 2008. Son histoire n’était pas passée inaperçue à l’époque. En effet, l’un de ses fils avait caché le corps de son père pendant un an afin de toucher les indemnités de retraite. Il avait été condamné à 6 mois de prison pour escroquerie, indique La Voix du Nord. Ce qui signifie que le corps est resté pendant neuf ans aux pompes funèbres.




« Il y a eu un raté quelque part »

A ce stade, il est difficile de savoir pourquoi le corps n’a pas été inhumé. « Il y a eu un raté quelque part, au moins une négligence de la part des pompes funèbres, explique une source policière au quotidien. Elles auraient dû relancer la famille ou la mairie si c’était une question de coût. »

L’enquête pourrait s’orienter vers la qualification d’« atteinte à l’intégrité d’un cadavre ». Elle va se poursuivre avec l’audition des anciens employés de l’agence de pompes funèbres. Les fils du défunt devraient également être entendus.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.