Orne : Il crible de 150 plombs le chien de ses voisins car l’animal «le gênait»

0
872

Un ancien élu de Montreuil-au-Houlme (Orne) aurait tué le jeune labrador de ses voisins de plus de 150 plombs…

Photo illustration

Agacé par le chien de ses voisins, un homme a tué l’animal d’une centaine plomb à Montreuil-au-Houlme ( Orne). Ce retraité âgé d’une soixantaine d’années est un ancien élu de la commune.

Un message sur le répondeur

Le vendredi 1er juin, les propriétaires d’un jeune croisé labrador trouvent, en rentrant à leur domicile, un message sur leur répondeur d’un de leurs voisins. Celui-ci leur dit avoir « tué le chien en pensant tirer sur un ragondin » et demande qu’on le rappelle.

La propriétaire de l’animal se rend alors chez lui pour demander de plus amples explications. « Il m’a dit : « J’ai fait une connerie » », se souvient-elle. L’homme explique qu’il aurait tiré sur le chien, près d’une mare, en pensant tuer un ragondin.

Plus de 150 plombs retrouvés

La propriétaire a du mal à comprendre que l’on puisse « confondre un chien de couleur blanche et de 30 kg avec un ragondin ». Le lendemain, elle décide donc de confier la dépouille de l’animal à un vétérinaire. « On a retrouvé 101 plombs dans la tête, 47 dans le thorax et 8 dans l’abdomen », raconte-t-elle.

Quelques jours plus tard, le couple dépose plainte à la gendarmerie. Le voisin reconnaît au cours de sa garde à vue avoir « tué volontairement le chien » car celui-ci le « gênait ». La Fondation assistance aux animaux a décidé de se constituer partie civile. Elle espère que les faits seront qualifiés « d’acte de cruauté par la juridiction ». Dans ce cas, l’homme risque deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.