Oise : Six mois de prison avec sursis requis ? pour avoir abandonné et laissé mourir de faim des chiens de chasse.

0
526

Alors qu’il avait abandonné des chiens de chasse, le procureur a requis six mois de prison avec sursis pour un homme d’une trentaine d’années qui avait abandonné plusieurs chiens de chasse il y a quelques mois.

C’est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de diviser l’opinion publique. Certains vont être totalement pour une telle sanction alors que d’autres vont être complètement contre. Une chose est certaine tout le monde ou presque va avoir son avis sur cette histoire atroce qui nous vient de la ville d’Autrêches, dans l’Oise. En effet, un individu de 32 ans est accusé d’avoir abandonné des chiens de chasse qu’il avait sous sa surveillance. La justice lui reproche un abandon volontaire d’animaux.



Le Parisien explique que l’atroce découverte a été faite à la fin du mois de janvier dernier lorsqu’un homme qui louait un chenil s’est rendu compte qu’il y avait 5 chiens très amaigris et dans un état de santé extrêmement inquiétant. Il a tout de suite appelé les forces de l’ordre qui se sont déplacées sur place pour constater les dégâts. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont découvert un spectacle atroce une fois arrivé sur les lieux. Les chiens étaient affamés et semblaient avoir manqué de nourriture depuis très longtemps sans compter les conditions hygiéniques dans lesquelles ils vivaient.

D’ailleurs, parmi ces cinq chiens, l’un d’entre eux est décédé en raison du manque de nourriture, raconte Le Parisien. Le plus dur dans cette histoire c’est que les autres chiens avaient commencé à manger des parties de son corps. Des images complètement atroces qui ont profondément choqué le procureur.

Mais pourquoi cet homme de 32 ans a laissé ces chiens livrés à eux-mêmes ? Le Parisien explique qu’il a été gardien de chien chasse pendant 4 ans puis que par la suite la société à qui appartenaient ces chiens a décidé de lui en laisser la responsabilité. S’il arrive à en donner plusieurs d’entre eux, il lui en restera 5 sous sa responsabilité. Le quotidien explique qu’il n’avait plus les moyens financiers de payer les 1 kg de viande par jour nécessaire à l’alimentation des 5 chiens. D’ailleurs, lui ne parle pas d’abandon, mais de mauvais traitement. Le verdict sera rendu le 2 juillet prochain.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.