Nordahl Lelandais : une vingtaine de dossiers de disparitions non résolus sont réouverts

0
508

Un nouvel espoir pour de nombreuses familles qui cherchent à savoir ce qui est arrivé à leurs proches.

Nordahl Lelandais a finalement avoué tué la petite Maëlys De Araujo et le caporal Arthur Noyer, mais la police croit qu’il pourrait avoir fait d’autres victimes.

Ainsi, ce sont une vingtaine de dossiers de disparitions non résolus dans huit départements différents qui sont ré ouverts ou réexaminés par les enquêteurs, a appris BFMTV.

Sept enquêteurs sont au coeur de la cellule Ariane qui vise à étudier le parcours de Nordahl Lelandais. En montant une ligne du temps des déplacements de l’assassin, les policiers espèrent faire des liens avec d’autres cas de disparitions dans plusieurs régions.

Jusqu’à maintenant, les enquêteurs ont examiné pas moins de 900 dossiers, mais aucun lien n’a pu être établi pour le moment.

Deux familles de disparus ont pris la parole ces derniers mois en avaçant qu’une possible relation entre Nordahl Lelandais et la disparition de leurs proches étaient plus que probable selon leurs observations.

Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu à un an d’intervalle en septembre 2011 et 2012 lors d’un festival de musique électronique du Fort de Tamié en Savoie, près de la résidence de Nordahl Lelandais. Nordahl Lelandais était fan de musique électro et dealer occasionnel. Il aurait donc très bien pu se trouver sur les lieux d’un festival de musique de la région.

Jennifer De Araujo, la mère de la petite Maëlys, s’est adressée à Nordahl Lelandais sur Facebook après les aveux de l’ex-militaire.

«Il aura fallu attendre 5 mois et demi pour que ce monstre parle enfin. Toi l’assassin de ma fille: Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu’à ce que tu creves et que tu ailles en enfer», avait écrit la mère, visiblement ébranlée.

«Maelys avait la vie devant elle tu nous l’as arraché, on ne l’a verra plus jamais à cause de toi, je ne pourrais plus la serrer dans mes bras et lui dire à quel point je l’aime. Mon petit ange je n’ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore tres longtemps. Maelys je suis si fière de toi mon poussin tu es si belle si souriante tu es ma merveille mon rayon de soleil tu seras toujours dans mon coeur. Ce monstre ne fera plus de mal à personne maintenant… Que Justice soit faite et que plus jamais un enfant ne subisse de tel acte. Tu nous manques tellement. Ton combat on le mènera jusqu’au bout ma princesse.»




Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.