Nord : 6 personnes mises en examen pour « torture et barbarie » sur un bébé de 2 ans

0
498

Le petit garçon, Yanis, a été hospitalisé dans un état critique. Il a fait l’objet de nombreux sévices à Auberchicourt, près de Douai.

Une terrible histoire. Le petit Yanis, âgé de 2 ans, a subi les pires sévices chez sa marraine et son concubin, lors de soirée sur fond d’alcool. Sa mère, qui élève seule ses deux enfants depuis que son compagnon a été incarcéré, l’avait laissé pour deux semaines.



Le petit garçon était devenu le souffre-douleur du couple. Attaché à une chaise, victime de coups de poing, forcé à manger du piment ou des excréments… Le concubin, âgé de 29 ans et assez corpulent, lui a même sauté dessus à plusieurs reprises, causant de nombreuses fractures au petit garçon. Il aurait même servi de ballon : certains jouaient au football avec lui, déplore le procureur de Douai. Des policiers auraient eu des larmes aux yeux en découvrant ces faits.




C’est lorsque la mère a déposé son enfant à moitié conscient aux urgences de l’hôpital de Douai que l’alerte a été donnée : ses tentatives d’explications pour justifier les traces de coups et les multiples fractures n’ont pas tenu longtemps face aux médecins. Cette femme, littéralement dépassée a été placée en garde à vue pour défaut de soin. Les autres enfants des adultes mis en cause ont tous été placés.

De son côté, le petit Yanis reste dans un état critique. Il a été placé dans un coma artificiel, a indiqué le procureur.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.