Nîmes : condamné à perpétuité, libéré, il se fait arrêter avec près de 40 kg de cannabis

0
243

Le prévenu est un habitué des prétoires  et a déjà été condamné pour meurtre et vol.

« La justice vous a déjà tendu la main » , souligne le procureur Éric Maurel en s’adressant à Stéphane Gardès jugé ce mardi 30 octobre pour trafic de drogue.

Il a déjà purgé 32 ans

Le prévenu est un habitué des prétoires  et a déjà été condamné pour meurtre et vol. Il avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Au total, il a purgé 32 ans de prison. Il a été remis en liberté dans le cadre d’une libération conditionnelle.



Interpellé avec 40 kg de cannabis

C’est donc libre qu’il circulait sur l’autoroute en décembre 2017 quand les douaniers l’ont interpellé avec près de 40 kg de cannabis (herbe et résine). Il a été placé en détention. Par ailleurs, le juge d’application des peines a révoqué la libération conditionnelle.

Ce mardi, le procureur de la République de Nîmes a requis huit ans de prison contre Gardès estimant que les faits et le casier judiciaire justifiaient des réquisitions fermes. L’avocat, Me Febraro (Marseille) a  plaidé une application modérée de la loi vu que son client était à nouveau en prison à perpétuité. Le prévenu a finalement écopé de 5 ans ferme. Cette décision renverra manifestement à une date ultérieure un éventuel examen d’une nouvelle demande de libération conditionnelle.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.