Marseille : deux immeubles s’effondrent entièrement rue d’Aubagne, un troisième menacé

0
445

Il ne reste rien que des décombres. Deux immeubles d’habitation de 4 à 5 étages se sont entièrement effondrés ce lundi matin vers 9h, aux numéros 63 et 65 de la rue d’Aubagne, dans le centre de Marseille (1er arrondissement), indiquent les Marins-Pompiers qui ont mobilisé 40 hommes et une équipe spécialisée sauvetage et déblaiement. Le bilan à 10 h était de deux passants légèrement blessés. Selon les secours, 12 personnes pourraient potentiellement vivre à ces adresses.



Recherche de victimes

Les recherches sont en cours pour retrouver d’éventuelles victimes. Un troisième immeuble menace de s’effondrer.

Ça s’est effondré d’un coup. Les gens pleurent et sont choqués, on aurait pu mourir

raconte Guylaine Idoux qui habite à 100 mètres de l’immeuble effondré. « Ç’est tombé jusque de l’autre côté du trottoir. Je passe là tous les jours. Et il y a peut-être des squatteurs ».

La scène est spectaculaire comme on peut le voir sur le post de notre confrère David Coquille sur Twitter : « Catastrophe rue d’Aubagne – Un immeuble vient de s’effondrer à 9h05. Rues bouclées ».

Immeuble vétuste signalé

« On a vu un grand nuage de fumée, on a cru que c’était un incendie », précise le témoin.

Je suis très en colère. J’ai alerté la mairie de secteur il y a deux mois que ça allait s’effondrer, rien n’a été fait

nous dit Guylaine Idoux jointe au téléphone. L’immeuble était très vétuste. Selon des témoins, il avait été évacué et muré il y a quinze jours. Mais les occupants étaient revenus.




Secteur bouclé

Les raisons de l’effondrement ne sont pas connues. Sur son compte Twitter, la préfecture de région demande d’éviter le secteur qui a été bouclé par mesure de sécurité :
« URGENT – Effondrement d’un immeuble rue d’Aubagne à Marseille. Aucune information sur de potentiel victime. Le préfet 13 ouvre immédiatement une cellule de suivi à la préfecture avec la préfecture de police 13 et les Marins Pompiers Évitez le secteur ! Priorité aux secours !« 

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.