Maligny (21) : de très nombreux cadavres de chiens et de chats ont été retrouvés chez un éleveur. (vidéo)

0
846

Des cadavres d’animaux ont été découverts morts de faim et de soif dans leurs cages dans un élevage de Côte-d’Or. L’éleveur a été interpellé et sera présenté à la justice mercredi 13 mars 2019.

Les faits ont été découverts dimanche dans un élevage de chiens, situé au Hameau de Neuilly, à Maligny, à environ 60 kilomètres de Dijon. L’élevage Lou Pantaï accueille aussi des animaux en pension.



Respectons, une association de protection animale, a déposé plainte contre le propriétaire de la pension qui a été placé en garde à vue. Il sera présenté au TGI de Dijon aujourd’hui à 13h 30.

Au total, 17 cadavres de chiens et quelques cadavres de chats ont été découverts dans leurs cages.

Il y avait aussi une quarantaine de survivants, qui ont été évacués vers les SPA de Messigny, Autun, l’association Respectons et d’autres structures ce mercredi matin. Un service d’équarrissage s’est rendu sur les lieux pour enlever les cadavres d’animaux. 

Un charnier contenant « une quantité conséquente de chiens enterrés » a aussi été trouvé dans le corps de ferme dit Patrick Sacco, responsable de l’association Respectons.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.