Loire-Atlantique : un homme meurt happé par le TGV en voulant traverser les voies

0
145

Le drame ce mercredi matin en gare de Varades (44). Un père de famille de 60 ans a voulu traverser les voies. Il a été percuté par le TGV. Son épouse, ses enfants et ses petits-enfants ont été pris en charge par une cellule psychologique au CHU de Nantes.



C’est un drame comme il en arrive rarement en gare. Ce mercredi matin, vers 8H15 à Varades (44) un homme de 60 ans tente de rejoindre son épouse et ses enfants sur le quai en face de lui. Il traverse en pleine voie – alors que c’est interdit, précise la gendarmerie – et c’est au moment où il termine de passer sur les rails, que le TGV Angers-Nantes le happe. A cet endroit, le train roule vite. Cela ne laisse aucune chance à la victime. Il s’agit d’un Syrien arrivé en France depuis cinq mois seulement. 

Cellule psychologique




Face à un tel drame, toute la famille est bien évidemment prise en charge par une cellule psychologique au CHU de Nantes; son épouse, ses cinq enfants et ses trois petits-enfants. Selon la gendarmerie, plusieurs d’entre eux auraient assisté à l’accident. 

Les trois plus jeunes, âgés de 7 à 14 ans, étaient déjà dans leurs établissements scolaires respectifs à l’école primaire et au collège Saint Florent de Varades où il ont été récupérés et amenés près de leurs proches.

Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.