Les Français pourront maintenant passer le permis de conduire dès l’âge de 17 ans à partir du lundi 22 juillet 2019.

0
236

À vous de voir si c’est une bonne ou une mauvaise chose.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé qu’il sera désormais possible de passer l’examen du permis de conduire à l’âge de 17 ans, au lieu de 17 ans et demi, pour les candidats en conduite accompagnée. Cette nouvelle mesure entrera en vigueur dès lundi prochain, mais il faut toutefois souligner que les conducteurs devront encore attendre d’avoir atteint l’âge de 18 ans avant de pouvoir conduire seul.




Cette « petite révolution » fait donc suite aux dix mesures visant à rendre l’examen « moins cher et plus rapide » qui avaient été annoncées en mai dernier. Comme l’a expliqué Christophe Castaner au Parisien, celui-ci a pris trois arrêtés applicables dès lundi, dont un autorisant les jeunes de 17 ans ayant opté pour la conduite accompagnée « à passer l’épreuve pratique du permis dès l’âge de 17 ans au lieu de 17 ans et demi aujourd’hui ».

La mesure devait permettre de « diminuer le coût » de l’examen, étant donné qu’elle réduira le nombre de leçons exigées auprès d’une auto-école, mais le ministre de l’Intérieur a très bien souligné que les conducteurs devraient toutefois atteindre l’âge de 18 ans avant d’avoir l’autorisation de prendre le volant seul.

Cette décision d’attendre que les conducteurs aient atteint l’âge de 18 ans s’explique par des « études d’experts en sécurité routière, mais aussi de pédopsychiatres et d’assureurs » qui démontrer que le fait d’avancer « l’âge de la conduite d’une année présente un sur-risque d’accident important ». 

À cet effet, le ministre ne ferme quand même pas la porte à d’autres modifications dans l’avenir: « On pourra se reposer la question dans douze mois, avec un peu de recul ».



Parmi les autres mesures qui seront appliquées dès lundi prochain, la durée d’apprentissage sur simulateur sera prolongée de 5 à 10 heures. Une fois de plus, on prévoit ainsi une diminution des coûts, et ce, étant donné qu’il s’agit d’une « méthode moins onéreuse pour les écoles de conduite puisqu’il n’y a pas d’engagement d’un véhicule ni d’assurances à payer ». On parle quand même ici d’une diminution prévue de 20 à 30% pour l’élève.

Notons que le tarif avantageux du permis « boîte de vitesses automatique » sera maintenue et on prévoit même de le mettre en avant. Le ministre explique que « le temps d’attente entre l’obtention du permis ‘boîte automatique’ et la possibilité de le transformer en permis classique passe à trois mois au lieu de six ».

Enfin, les  7 heures de formation sur un véhicule à boîte manuelle pour obtenir le permis classique seront maintenues.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.