Le don du sang restreint à cause d’un virus du Nil présent dans le sud-est de la France

0
249

Le virus West Nile a atteint au moins 22 personnes en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

On l’appelle aussi « fièvre du Nil ». Le virus West Nile, présent dans le sud-est de la France, pousse les autorités de santé à prendre des mesures de précaution. Les personnes ayant passé au moins une nuit dans les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales, tout comme Monaco, « ne peuvent pas faire de don pendant 28 jours », annonce l’Etablissement français du sang, au Parisien, lundi 22 octobre. Des restrictions dues à la présence de ce virus présent dans des zones tropicales ou tempérées et transmis par les moustiques.

Depuis début juillet, au moins 22 personnes ont été atteintes par ce virus, dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, dont 19 dans les Alpes-Maritimes, annonçait, début octobre, l’agence régionale de santé. Quatre personnes ont souffert d’une forme neuro-invasive du virus et ont dû être hospitalisées, précisait encore l’ARS. « La circulation du virus West Nile est plus précoce et plus importante en 2018 que les années précédentes en Europe », ajoutait l’ARS.

Oiseaux, chevaux et humains touchés

L’infection au virus West Nile est transmise par les moustiques communs, qui se contaminent en piquant des oiseaux sauvages infectés. Les moustiques peuvent ensuite le transmettre à d’autres oiseaux, aux chevaux et aux humains. Mais le virus ne se transmet pas entre humains, sauf en cas de transfusion de sang infecté.




Dans la plupart des cas, les humains infectés ne souffrent d’aucun symptôme. Mais la maladie peut aussi se manifester par « un syndrome pseudo-grippal », selon l’ARS. Fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, peuvent être accompagnés d’une éruption cutanée. Plus rarement, le virus West Nile peut provoquer des complications neurologiques graves.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.