La «rage» de Jean-Luc Reichmann contre Christian Quesada

0
2882

L’animateur des « 12 coups de midi » sur TF1 a réagi aux accusations visant Christian Quesada, écroué pour détention d’images pédopornographiques.




Jean-Luc Reichmann a la « rage » suite à « la nouvelle dévastatrice ». Au lendemain de la mise en examen et placement en détention provisoire de Christian Quesada, le plus grand champion des « 12 coups de midi », l’animateur du jeu de TF1 a réagi jeudi matin sur ses comptes Twitter et Instagram.

« Je suis sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère », écrit-il sur le réseau social Instagram. À ses 123 000 abonnés, celui qui est aussi comédien et héros de la série « Léo Mattéï », qu’il a créée sur TF1, dans lequel il campe le rôle d’un policier de la brigade des mineurs, assure : « Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la brigade des mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. »

Pour illustrer sa réaction, également partagée sur Twitter, Jean-Luc Reichmann a choisi de l’accompagner d’une photo extraite de cette série, où il figure aux côtés d’une petite fille, avec la mention « Protégeons nos enfants. Ensemble ».

Les réseaux, des « fléaux dévastateurs »

« Cette rage qui s’empare de moi aujourd’hui m’incite, plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants », poursuit-il. « Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs », ajoute-t-il.



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.