« La notaire m’a dit vous feriez bien de vous asseoir » : dans l’Yonne, une habitante lègue plus de 500 000 euros à sa commune

0
471

Le maire de Seignelay envisage de donner le nom de la généreuse donatrice à une rue de la commune.

Micheline Michot « souhaitait qu’une nouvelle génération vienne s’installer à Seignelay », explique le maire de la commune, Thierry Corniot. Décédée en décembre dernier à l’âge de 91 ans, la vielle dame a légué plus de 500 000 euros à cette petite ville de l’Yonne, dont le budget annuel s’élève à environ 3,5 millions d’euros.

Je peux vous dire que mon adjointe aux finances a pu faire plus facilement le budget de cette année que ceux des années d’avant !Thierry Corniot, maire de Seignelay

Micheline Michot, qui a toujours vécu à Seignelay et n’avait pas d’héritier, avait déjà fait don de sa maison et a donc décidé de léguer l’ensemble de ses avoirs à la ville, sans en avertir le maire. Thierry Corniot a été prévenu par la notaire de la nonagénaire. « Quand elle m’a convoqué une deuxième fois, elle m’a dit que je ferais bien de m’asseoir. Et là, elle m’a dit que ça s’élevait aux environs de 500 000 euros. J’ai été très, très, très surpris ! »

Micheline Michot n’a pas laissé de consignes quant à l’utilisation de son héritage. Après la rénovation de la piscine municipale, Thierry Corniot envisage « la construction d’un lotissement d’une douzaine de maisons, qui va permettre d’agrandir un peu la population de Seignelay, et de pérenniser les écoles ». Thierry Corniot propose de donner le nom de la donatrice à une rue du lotissement.



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.