Hérault : ils cambriolent un Escape Game et repartent avec un coffre-fort décoratif !

0
98

La scène s’est passée à quelques heures du 1er avril, à Lattes. Trois hommes ont fait main basse sur un coffre-fort décoratif. Son contenu ? De la farine en guise de cocaïne, une arme factice et des faux billets…

Comment ne pas croire à la blague potache ? Des cambrioleurs qui dérobent un coffre-fort décoratif avant de prendre la fuite, à quelques heures du 1er avril. L’affaire est pourtant très sérieuse, comme nous l’a confirmé la police nationale.



Dimanche 31 mars, peu avant 22 h, trois individus cagoulés et gantés forcent l’accès d’un bureau situé avenue des Platanes, à Lattes, sans doute attirés par le coffre-fort posé bien en vue sur une étagère.

Après quelques minutes dans le local, ils finissent par prendre la fuite avec le coffre et un écran. 

Le butin : de la farine, une arme factice et des faux billets

Le casse du siècle ? Pas vraiment. Car les malfaiteurs viennent en fait de cambrioler le bureau factice d’un escape game, ce loisir très en vogue qui consiste à résoudre des énigmes thématiques pour sortir au plus vite d’une pièce.

« Ce qu’ils ont pris pour un vrai bureau, c’est le décor de l’une de nos salles. C’est un commissariat factice, avec de faux policiers… Mais ils n’ont pas eu le temps de s’en rendre compte », explique Victor Barrère, le gérant d’Espace Escape.




Lui aussi a cru à une plaisanterie lorsque son voisin l’a prévenu que la porte arrière de son entreprise avait été forcée. 

Toute la scène filmée par des caméras

Et le jeune homme de se réjouir du contenu du coffre : un peu de farine en guise d’ersatz de cocaïne, des faux billets de 100 francs et une arme factice. « Le plus drôle c’est que le temps d’ouvrir le coffre, on devait être le 1er avril ! ».

L’histoire ne s’arrête pas là. Car les cambrioleurs du dimanche ont été filmés tout du long par les caméras qui servent normalement à observer les joueurs. Une vidéo mémorable que le gérant s’est empressé de montrer aux policiers, alors qu’il portait plainte.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.