Gard : Un squelette retrouvé à Clarensac, la piste d’Antoine disparu en 2016 est évoquée

0
751

La famille de cet adolescent, disparu en 2016, a été prévenue. Mais rien, pour l’instant, ne démontre qu’il s’agisse du jeune homme…



Sur la piste d’Antoine, disparu en 2016 sans laisser de trace ? Samedi, des chasseurs ont découvert un squelette, pendu dans un massif forestier de Clarensac, dans le département du Gard. Difficile d’accès, la zone a été bouclée par les gendarmes.

Le procureur de la République de Nîmes,​ Eric Maurel, a indiqué que l’état du corps « révèle une présence ancienne. Une enquête pour recherches des causes de la mort a été ouverte (…) Pour l’instant aucun élément ne permet d’avoir quelque certitude que ce soit sur une identification compte tenu de l’état du corps et des vêtements. »

La famille de l’adolescent a été prévenue

C’est dans ce même village de 4.000 habitants qu’Antoine, un adolescent de 15 ans, s’est volatilisé le 1er mars 2016. Il avait quitté son domicile en milieu d’après-midi, sans ses papiers d’identité et sans son téléphone portable, en disant simplement à son père et à son frère : « Je reviens ». A 16 heures, le jeune homme était aperçu pour la dernière fois achetant un briquet au bureau de tabac de la commune.




Pour l’instant, rien ne permet d’indiquer que le corps découvert est celui de l’adolescent. Mais sa famille « a été prévenue de cette découverte », a indiqué le procureur de Nîmes. A l’époque de sa disparition, les alentours de Clarensac avaient été fouillés, en vain. Une autopsie et une expertise ADN en urgence ont été demandées par le parquet.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.