Festival de Cannes: «Dogman» remporte la Palm Dog

0
507

Il y avait pas mal de prétendants à la Palm Dog cette année. Un chien perdu, notamment, dans Le Poirier sauvage du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan et une petite chienne blessée qui allaite ses chiots, et donne par la même occasion à l’héroïne d’Ayka l’envie d’allaiter l’enfant qu’elle envisage d’abandonner, dans le film bouleversant du cinéaste kirghiz Sergey Dvortsevoy.

La Palme dog à « Dogman »

Mais sans surprise, la Palm Dog a été décernée ce vendredi par le jury de journalistes britanniques dirigé par Toby Rose « à l’ensemble du magnifique casting canin de Dogman », le film que Matteo Garrone consacre à un toiletteur pour chiens, dealer occasionnel dans un quartier malfamé d’une grande ville italienne.

L’acteur principal, Marcello Forte, y est formidable, mais les chiens également. Notamment un chihuahua papillon qui aurait bien pu finir congelé par des malfrats sans une intervention risquée du héros.




Répondre

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.