Elle retrouve son chien huit ans après sa disparition

0
952

Il y a parfois, dans la vie, des histoires que l’on pense incroyables mais qui sont pourtant vraies. Celle que nous vous révélons aujourd’hui sort du commun.



Nous sommes en 2010, Poppy, un superbe chiot collet/labrador vient de voir le jour dans un foyer montréalais. Il est immédiatement adopté et choyé par Houriya, alors âgée de 12 ans. Le courant passe très bien entre l’enfant et le chien. Une complicité est née au travers des jeux et des caresses.

Poppy ne reviendra plus

Mais un matin, le père de Houriya, Yahya, voit le grillage du jardin cisaillé : le chiot a disparu.

Il avait cinq mois. Inutile de décrire le désarroi de cette famille et surtout de Houriya. Une plainte est déposée, on le recherche durant de long mois. Il faut se rendre à l’évidence, Poppy ne reviendra plus. Plus un chien ne reviendra jamais dans cette maison.

La bonne fée va se manifester début octobre. à Pezens, le centre qui s’occupe des animaux avertit qu’un chien, probablement celui d’Houriya, vient d’atterrir à la SPA. Il faut faire vite car il doit être euthanasié prochainement.

Houriya se rend immédiatement sur place. Avec une bénévole du centre, elle rentre dans le box où se trouve le chien. Nous la laissons nous raconter le reste.




«Il est venu vers moi, a senti mes mains et, tout de suite, il a émis quelques gémissements et il m’a léché les mains. Je l’ai caressé, tout émue, avec une larme au coin de l’œil. Poppy est de retour, me suis-je dit».

De retour à la maison, croyez-nous, maintenant, la nuit Poppy dort dans le garage. Pas question de revenir au jardin! Pour cette charmante étudiante, qui a un Bac+3 et prépare un diplôme dans l’événementiel sportif, le sourire est revenu, son compagnon est là. Quant à Poppy, il est tout heureux d’avoir retrouvé le domicile de son enfance.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.