DIJON: Une femme filme sa voisine victime de violence conjugale en train d’hurler à l’aide. (Vidéo)

0
726

Il s’agit d’une des vidéos les plus troublantes du weekend dernier, mais ce ne sont pas les images qui choquent, mais plutôt le son puisqu’on peut entendre une femme victime de violences conjugales appeler à l’aide de manière extrêmement désespérée.

C’est BFM TV qui rapporte cette bien triste nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule. En effet, ce dimanche une vidéo extrêmement troublante a été publiée sur Twitter. On peut voir une cage d’escalier être filmée, mais ce n’est pas les images qui sont importantes, c’est le son puisqu’on peut entendre une femme appeler au secours parce que son mari se montre violent avec elle. On entend clairement: «S’il vous plait à l’aide» et on sent une immense détresse dans sa voix et cela donne des frissons.




Dans le tweet qui accompagne la publication de cette vidéo, on peut lire le message suivant: «Son conjoint la frappe depuis des mois et s’arme d’un couteau contre ceux qui interviennent. Zéro réaction de la police et du bailleur». On vous laisse regarder la vidéo en question, mais on préfère vous prévenir les cris de la femme en question font froid dans le dos.

Comme vous pouvez vous en douter, cette vidéo a fait le tour du web. Au moment d’écrire ces lignes, elle compte plus de 152 000 vues. Le tweet a, quant à lui, était retweeté plus de 3 000 fois. BFMTV indique que cette vidéo a notamment attiré l’attention de Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Voilà ce qu’on pouvait lire sur son compte Twitter ce lundi: «Merci aux voisins qui ont tourné cette vidéo pour leur engagement et leur vigilance. Dès hier soir mon équipe en a pris connaissance grâce à votre tweet et a contacté les autorités à Dijon, qui sont mobilisées».

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.