Deux femmes sont accusées de cruauté animale pour avoir scié les deux pattes arrière d’un chien paralysé.

0
583

Une femme de 50 ans et deux adolescentes de 17 ans ont été accusées de cruauté animale pour avoir scié les pattes arrière d’un chien teckel nommé Buddy qui souffrait de paralysie.

La police a déclaré qu’elle avait procédé à l’arrestation d’une femme de 50 ans, de sa fille de 17 ans ainsi que d’une amie de cette dernière, aussi âgée de 50 ans, dans un parc de maisons mobiles à Slidell, en Louisiane.

La police locale avait été informée de l’état inquiétant du chien Buddy après que celui-ci ait été trouvé dans le parc de maisons mobiles pour ensuite être transféré dans une clinique vétérinaire.

Quand le vétérinaire a constaté l’état désastreux du teckel, il a aussitôt communiqué avec les autorités afin de signaler ce cas très choquant de cruauté animale.

Les autorités ont par la suite expliqué qu’en février dernier, la femme de 50 ans et sa fille de 17 ans, qui étaient les propriétaires de Buddy, avaient rapporté aux forces de l’ordre que leur chien avait été fusillé.

Comme le chien devait ramper en traînant ses pattes arrières, celles-ci ont fini par s’infecter.

Selon un vétérinaire qui a examiné Buddy, les infections qui s’étaient développées sur ses pattes avaient pris des proportions « particulièrement malicieuses ».

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.