Des poissons bourrés de produits chimiques en Chine sont vendus en France. (vidéo)

0
1264

Une situation hallucinante.



Il s’agit peut-être d’un des plus grands scandales de l’industrie agroalimentaire au cours des dernières semaines : une enquête journalistique vient de révéler que le cabillaud surgelé passerait par la Chine pour se faire grossir avant d’être vendu en France. 

C’est le site web d’informations et de divertissement Positivr qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute à choquer plusieurs d’entre vous, mais qui va surtout en révolter la majorité. En effet, une enquête journalistique menée par la chaîne de télévision France 5 vient de révéler que le cabillaud surgelé passerait par la Chine pour se faire grossir avant d’être vendu en France. Ainsi, il serait pêché en Norvège avant de se faire envoyer en Chine afin de faire grossir puis finirait son long voyage dans les magasins français. Un long périple qui n’est pas rassurant pour les consommateurs.

Mais comment ce cabillaud se fait-il grossir en Chine ? Et bien il s’agit d’un procédé très simple, les poissons se font injecter de l’eau afin d’apparaître plus gros aux yeux du consommateur. Un procédé trompeur qui ne manquera pas d’agacer les consommateurs de cabillaud qui vont se sentir spolié par de telles pratiques. Mais ce n’est pas tout, parfois des produits chimiques sont ajoutés au cabillaud afin que les poissons retiennent l’eau et ne la rejettent pas. Avec cette technique, ils sont encore plus gros aux yeux des consommateurs et ils ne perdent pas d’eau durant leur voyage jusqu’en France.




Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une pratique loin d’être réglementaire et surtout il y a un mensonge concernant le produit vendu au consommateur. Ajouté à ça, le poisson voyage énormément et fait un détour de 15 000 km vers la Chine alors qu’il pourrait être directement livré en France. Il s’agit vraiment d’un pied de nez fait à l’écologie à une époque où de plus en plus de gens essayent de consommer des produits qui ont voyagé le moins possible. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette nouvelle va faire l’effet d’un tremblement de terre pour ceux qui n’étaient pas au courant d’une telle pratique. Une chose est certaine, vous n’allez plus regarder le cabillaud surgelé comme en avant.

On vous laisse regarder, ci-dessous, le reportage de France 5

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.