Des personnes distribuent de la soupe et du café remplis de laxatif aux «gilets jaunes»

0
637

Des « gilets jaunes » étaient tellement heureux quand des personnes sont venues leur porter de la soupe chaude et du bon café alors qu’ils manifestaient sur le rond-point de Kaligone à Kingersheim, près de Mulhouse, mercredi après-midi.

Un geste de solidarité qui redonne foi en l’humanité… ? Non, pas vraiment, malheureusement!

Il s’agissait en fait d’une mauvaise blague : le café et la soupe étaient tous les deux remplis de laxatif! Un laxatif est un produit accélérant le transit intestinal, ramollissant les selles. On utilise les laxatifs pour combattre la constipation.



Les premiers « gilets jaunes » ont consommé la soupe et le café sans se douter de quoi que ce soit. Comment auraient-ils pu se douter des mauvaises intentions de ces automobilistes après tout?

Les effets se sont faits ressentir rapidement et certains « gilets jaunes » ont dû quitter leur piquet de grève rapidement. Le mouvement a tout de même pu se poursuivre à cet endroit, l’un des plus suivis de la région.

En fin de soirée, les « gilets jaunes » étaient toujours présents. Ils avaient allumé de nouveaux feux autour du rond-point du Kaligone à Kingersheim malgré le grand nettoyage effectué par les services communaux. Tout porte à croire que l’occupation des lieux semble repartie pour une autre nuit.

Kingersheim est une commune de la banlieue de Mulhouse, explique Wikipédia. Elle fait partie du département du Haut-Rhin, en région Grand Est (Alsace). D’un village minuscule il y a quelques siècles, Kingersheim est devenue la huitième commune du Haut-Rhin. Le tissu urbain est essentiellement résidentiel mais comporte également une zone commerciale importante qui se poursuit vers Wittenheim. La commune est membre de Mulhouse Alsace Agglomération. Ses habitants sont appelés les Kingersheimois et les Kingersheimoises.




Plus tôt dans la journée, en fin d’après-midi pour être exact, les « gilets jaunes » étaient réunis à l’hypermarché Cora de Houssen, près de Colmar, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle galerie marchande. Les forces de l’ordre étaient aussi présentes, en grand nombre, pour que la situation reste sous contrôle et qu’il n’y ait aucun débordement. La circulation n’a pas été perturbée, mais les manifestants qui se sont mêlés à la foule ont  entonné une Marseillaise et ont parcouru les allées en criant « Macron démission ».

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.