Compteur Linky : les communes se rebiffent

0
887

Joseph Carles, maire de Blagnac, est le premier dans Toulouse Métropole à avoir pris un arrêté municipal qui permet aux citoyens de refuser la pose d’un compteur Linky.

Pour le moment l’arrêté est en place, et grâce à cela j’ai signifié à Enedis que je ne voulais pas que l’on installe un compteur Linky à mon domicile » explique Reine Ginestous, membre du collectif anti-Linky de Blagnac. Une opportunité qui lui a été donnée suite à la décision du maire de Blagnac, Joseph Carles, qui dans un arrêté municipal, défend trois points pour bloquer la mise en place des compteurs. « Après avoir reçu un grand nombre d’appels de mes concitoyens, j’ai dû prendre une décision, explique le premier magistrat.

Après consultation, l’arrêté porte sur trois points précis, en m’appuyant sur les directives de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) relatives au traitement des données de consommation détaillée. D’abord le droit de refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété, ensuite le droit de refuser ou accepter la pose d’un tel compteur et le droit de refuser ou accepter que les données collectées par le compteur soient transmises à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur. Cet arrêté est en vigueur depuis le 17 mai ».




Les anti-Linky satisfaits

Pour Reine Ginestous, du comité anti-Linky, le maire a pris une bonne décision : « Nous avons fait du tractage sur le marché le 12 mai dernier. Une pétition a été signée par plus de 500 habitants. Beaucoup étaient inquiets et nous ont soutenus. Le maire a écouté ce que nous avions à lui dire avant même qu’elle lui soit remise ». L’association s’oppose aux compteurs pour plusieurs raisons : « Nous craignons que nos données personnelles soient collectées et vendues à des tiers. Nous n’acceptons pas que la pose de l’appareil soir obligatoire, les personnels techniques sont très insistants. Nous sommes inquiets sur la propagation d’ondes qui peuvent être néfastes, il y a déjà celles des portables, de la Wifi…

Il n’est pas nécessaire d’ajouter d’autres ondes à celles-ci. Le dernier point qui nous inquiète est la sécurité, certains compteurs Linky ont explosé en créant des incendies ». Le maire tient à préciser qu’il est hors de question d’être hors-laloi : « L’objectif n’est pas d’interdire les compteurs Linky, il s’agit de laisser le choix à l’usager.

Nous allons rencontrer Enedis, j’espère qu’ils pourront changer leurs méthodes. Je pense qu’ils vont contester la légalité de cet arrêté, là nous pourrons discuter ». En attendant un signe de la part de la société de distribution d’électricité, Joseph Carles a commandé une étude sur l’impact des ondes. « J’ai demandé un rapport à une société indépendante. On ne peut pas être juge et partie ». Avant Blagnac, d’autres communes ont pris un arrêté similaire, à l’image de Castres, Arbas ou encore Portet-sur-Garonne. Le maire assure que d’autres communes l’ont déjà contacté pour prendre exemple.

Est-il possible de refuser Linky ?

Sur Internet, beaucoup d’usagers se posent la question, peut-on refuser la pose du compteur Linky ? Pour l’association Robin des toits Midi Pyrénées, engagée pour l’électrohypersensibilité, des solutions existent. Sur leur site, ils proposent un modèle de lettre à envoyer pour éviter le remplacement des anciens compteurs: «Ce modèle à été créé par un adhérent et est à la disposition de tous, il faut rechercher l’adresse du fournisseur de sa région et envoyer un double au maire de votre commune». Dans les faits, l’opposition à la pose d’un compteur Linky n’est pas bien définie. Le compteur n’est pas la propriété du consommateur, mais une location par le gestionnaire de réseau. Le contrat avec le gestionnaire prévoit la possibilité d’un remplacement. Cependant, aucune sanction n’est prévue légalement par Enedis pour pénaliser un usager qui refuse ce remplacement. Les directives européennes obligent Enedis à remplacer tous les compteurs à la fin de l’année 2021. Pour le moment, vu le faible nombre de refus, Enedis ne force pas les utilisateurs à changer. Mais dans les années à venir des dispositions pourraient être prise dans ce sens.




Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.