Chiens de protection : Quelle attitude adopter face aux « patous »?

0
1016

En ce mois de juin, la saison des randonnées est lancée ! Et au cours de vos promenades vous pouvez rencontrer des Montagnes de Pyrénées, ou « Patous ». Ce sont ces gros chiens qui gardent les troupeaux. On vous donne quelques conseils pour éviter le pire.

Avec les beaux jours qui reviennent, c’est aussi le retour des randonnées. Vous risquez donc de croiser ces chiens sur les sentiers.  Et parfois ces rencontres peuvent mal tourner. Il y a deux ans d’une randonneuse à Chichilianne avait été mordue par deux de ces chiens et touché notamment au niveau des parties géniales.




Pour éviter les accidents, le Parc de Bourg d’Oisans a organisé une réunion d’information ce jeudi 14 mai à destination des professionnels du tourisme et des randonneurs.

Dix conseils pour éviter que votre rencontre avec un « patou » se passe mal

  1. Si vous croisez un troupeau, contournez largement l’aire de pâturage.
  2. Arrêtez-vous un moment pour que le chien puisse vous identifier.
  3. Ne menacez surtout pas le chiens avec un bâton de randonnée ,même si vous avez peur !
  4. Essayez d’adopter un comportement calme et passif pour le rassurer.
  5. Evitez les vêtements trop larges, comme les capes de pluie quand vous êtes près du chien.
  6. Si vous êtes à vélo, il est préférable d’en descendre.
  7. Si le chien se rapproche trop près de vous et que vous avez un sac à dos placez le  sac devant vous afin d’établir une distance entre l’animal et vous.
  8. Si vous avez un chien tenez-le en laisse et ne le prenez surtout dans vos bras.
  9. Toujours face au chien et jamais dos à lui.
  10. N’essayez pas de caresser le chien, les brebis ou les moutons

Néanmoins qu’on se rassure, les accidents graves sont très rares. En Isère, en 20 ans il y a deux accidents notables. Aujourd’hui dans le département on compte 260 « patous ». 



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.