Cette femme vit avec un syndrome d’excitation génitale persistante (rare) qui lui provoque plus de 180 orgasmes par jour!

0
506

Un syndrome loin d’être agréable!

Généralement, lorsque les mots « problème » et « orgasme » sont dans la même phrase, c’est que le problème en question est que les orgasmes sont absents.

En effet, pour certaines femmes, il est plus difficile d’atteindre l’orgasme, et ce, pour diverses raisons.

Parfois, c’est en raison de leur partenaire qui n’est pas en mesure de leur fournir la tendresse ou l’attention nécessaire pour qu’elles y parviennent tandis que d’autres fois, c’est en raison de certains blocages psychologiques ou même des traumatismes.

En fait, si on lit sur le sujet, on réalisera très rapidement qu’il existe une infinité de facteurs qui peuvent empêcher une femme d’atteindre l’orgasme.

Or, dans l’histoire que nous allons vous présenter aujourd’hui, on se situe cette fois-ci à l’opposé extrême.

C’est que notre sujet du jour, une femme nommée Cara Anaya, vit avec un problème vraiment embarrassant.

Le problème avec lequel Cara doit composer est un syndrome d’excitation génitale persistante qui fait en sorte qu’elle doit subir plus de 180 orgasmes par jour.

Ainsi, pour cette mère de famille, la moindre activité banale peut malheureusement causer chez elle une sensation d’orgasme et disons-le, ce n’est vraiment pas toujours approprié.

A titre d’exemple, une visite à l’école de ses enfants ou le simple fait d’aller avec eux au parc peut rapidement tourner au cauchemar pour elle.

Il faut savoir que pendant les « crises » de Cara, celle-ci peut subir jusqu’à deux à trois réactions par minutes, ce qui fait en sorte que dans l’espace d’une heure, elle peut être aux prises avec 90 orgasmes.

Voici maintenant un reportage sur l’histoire troublante de Cara



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.