Calais : abandonné dans un appartement, le chien sauvé par la LPA est mort

0
1022

Début septembre 2018, alertée par un habitant de la rue Georges-Bizet, la Ligue protectrice des animaux (LPA) a découvert un chien, enfermé depuis trois semaines dans un appartement, dans un état déplorable. Une plainte avait été déposée. Le chien est mort dans les locaux de la LPA de Calais.

On le pensait encore en vie, prêt à être adopté cette semaine, mais c’est un autre chien baptisé Sultan qui a trouvé une nouvelle famille. Le malinois est mort en février dans les locaux de LPA de Calais à l’âge de neuf ans, a-t-on appris à l’occasion d’un appel pour prendre des nouvelles de l’animal. Ce sont les bénévoles de l’association qui l’ont retrouvé inerte dans sa cage. Il n’a donc jamais été adopté après ses mésaventures. Il avait déjà connu cinq propriétaires différents.




Le chien Sultan avait été retrouvé amaigri, affamé et couché dans son urine dans un appartement de la rue Georges-Bizet en septembre 2018. Il avait été abandonné durant trois longues semaines à l’intérieur. Sultan avait été accueilli dans les locaux de la Ligue protectrice des animaux (LPA), qui avait porté plainte contre son propriétaire, un jeune Calaisien.

Le jeune homme, habitant de la rue Georges-Bizet, a déjà été convoqué par la police. On lui reproche des « mauvais traitement à animaux ». Il risque jusqu’à 750 € d’amende. Un temps, le chef d’accusation d’acte de barbarie avait été envisagé.

Les faits ont été requalifiés et le dossier a été clôturé en décembre 2018. Le Calaisien devrait connaître le montant de son amende dans les mois à venir. Le dossier passera en effet devant le tribunal de police de Boulogne-sur-Mer, juridiction compétente pour juger les auteurs de contraventions.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.