Caen : un homme interpellé pour avoir mutilé plus de 13 chats

0
1333

Les faits se sont déroulés en avril et en mai dans la région de Caen. Des chats ont été retrouvés mutilés : ils avaient une ou plusieurs pattes cassées. Un homme a été interpellé le mardi 26 juin.

Durant les mois d’avril et mai, « 13 chats ont été retrouvés avec plusieurs membres fracturés« . Les faits se sont déroulés dans plusieurs communes : à Caen, Hérouville-Saint-Clair, Cambes-en-Plaine, Épron, Saint-Contest et aussi sur le littoral à Saint-Aubin-sur-Mer, Douvres-la-Délivrande et à Ouistreham.

Les blessures des chats ont vite attiré l’attention car « elles sont très rares et difficilement explicables » a répondu un chirurgien d’une clinique vétérinaire du secteur. Les animaux ont une ou plusieurs pattes brisées. « Le radius est cassé, le coude est luxé ». Il s’agit de fracture de Monteggia.

fracture de Monteggia




« En moyenne, chaque année, le spécialiste opère cinq chats pour ce type de blessures. ‘Là, vous vous rendez compte, c’est treize en moins de deux mois ! Dans ma carrière, je n’ai jamais vu cela » détaille le journal.

Un des chats est décédé

Ces blessures ne viennent ni de collision avec un véhicule ni de chute. Impossible pour le vétérinaire. « Aucun des chats concernés ne présentait d’hématomes » explique-t-il au quotidien. Un des chats blessés est décédé.

Les gendarmes de Douvres-la-Délivrande ont été chargés d’enquêter. Mardi 26 juin, un homme d’une quarantaine d’années a été interpellé. Il est suspecté d’être mêlé à certains de ces actes de maltraitance.

« Placé en garde à vue, il devrait être jugé en comparution immédiate ce mercredi 27 juin après-midi au tribunal correctionnel de Caen. La SPA de Basse-Normandie et l’École du chat de Caen comptent se porter parties civiles »



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.