Bobigny : Un homme meurt noyé en voulant échapper à un chien: la propriétaire en garde à vue

0
677

Un homme est mort noyé dans le canal de l’Ourcq, mardi à Bobigny. Il aurait sauté à l’eau après avoir été effrayé par un chien non tenu en laisse. La propriétaire de l’animal a été placée en garde à vue pour « homicide involontaire ».

Photo d’illustration.

Un homme est décédé après s’être jeté dans le canal de l’Ourcq mardi 27. Selon les premiers éléments recueillis, il aurait été effrayé par un chien. La propriétaire de l’animal a été placée en garde à vue pour homicide involontaire.



Le drame avait débuté de manière parfaitement anodine. Un groupe d’amis faisait un jogging mardi soir le long du canal, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Ils ont alors croisé une femme et son berger malinois, lequel n’était pas tenu en laisse.

L’animal se serait alors précipité vers le groupe en aboyant. Apparemment pris de panique, l’un des joggeurs, âgé de 20 ans se serait alors jeté à l’eau, particulièrement froide en cette période de l’année. Il se serait donc vite retrouvé en situation de détresse.

Un de ses amis a tenté de lui venir en aide mais sans succès. Les pompiers ont été prévenus et ont réussi à sortir la victime de l’eau, mais elle était déjà en arrêt cardio-respiratoire. Le décès du jeune homme a été prononcé quelques heures plus tard à l’hôpital.

La propriétaire du chien a été placée en garde à vue et son animal confié à un refuge. Une enquête a été ouverte pour « homicide involontaire par manquement à une obligation de sécurité », faits passibles de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.




On ignorait ce jeudi 29 si sur les lieux du drame les chiens devaient impérativement être tenus en laisse. Cela n’est en effet obligatoire en tout temps que pour les animaux catégorisés « dangereux ». Pour les autres, ce sont les maires qui sont libres d’établir des zones où les chiens doivent être attachés. Mais même lorsque ce n’est pas obligatoire, l’animal doit être sous la surveillance effective de son maître, à portée de voix ou de sifflet et à moins de 100 mètres.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.