ATTEN­TAT-PARIS : Le témoignage de Jean Luc Reichmann (vidéo)

0
1191

Le comé­dien était ce samedi 12 mai sur les planches du Théâtre de la Micho­dière, à deux pas de la rue Monsi­gny où un homme semait la mort et la terreur à l’aide d’un couteau. Choqué, l’ani­ma­teur des « Douze Coups de midi » a posté hier soir une vidéo pour rassu­rer son public avant de faire part, ce dimanche matin, de son effroi.

À l’is­sue de son spec­tacle Nuit d’Ivresse, dont il partage l’af­fiche avec Thierry Lopez et Stéphane Boucher, Jean-Luc Reich­mann, un peu sonné par le drame qui venait de se dérou­ler à quelques mètres du théâtre, a fait une vidéo pour rassu­rer tout le monde. Sur son scoo­ter, il explique « être bloqué » mais que « tout va bien pour les spec­ta­teurs ». Reve­nant sur sa repré­sen­ta­tion il déclare : « on a vécu le spec­tacle le mieux possible » assure-t-il. Et de conclure : « Toutes les personnes qui ont parti­cipé au spec­tacle ou qui y ont assisté se sont fait évacuer sans aucun problème. Tout est en ordre ici à Opéra. » Grâce à la caméra fixée à l’avant de son deux-roues, l’humo­riste nous montre le quar­tier de L’Opéra dont le trafic est encore visi­ble­ment conges­tionné à 23 h.

Ce dimanche, l’ani­ma­teur est revenu via sa page Face­book sur l’at­taque au couteau qui a fait un mort et quatre bles­sés, à moins de 50 mètres du théâtre de La Micho­dière. Pour le comé­dien, qui donne ce dimanche la dernière repré­sen­ta­tion de « Nuit d’ivresse », un drame de plus grande ampleur aurait pu avoir lieu.

« 2 0 h 50 hier soir quar­tier de l’Opéra … ». « 20 minutes plus tôt, même pas à 50 mètres de là, plus de 400 personnes rentrent au théâtre de La Micho­dière. Sur scène nous jouons l’avant-dernière repré­sen­ta­tion de Nuit d’Ivres­se… Impen­sable, insup­por­table pour moi d’ima­gi­ner que cet homme est passé devant notre théâtre, comme me l’ont dit les poli­ciers, seule­ment quelques secondes avant son attaque » témoigne Jean-Luc Reich­mann avec effroi. Avant de conclure: « Toutes mes pensées vont aux familles des victimes et à toutes les personnes qui combattent au quoti­dien ces actes terro­ristes. Nous joue­rons aujourd’­hui notre dernière repré­sen­ta­tion pour vous. »



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.