Alsace : Il frappe son chien à coups de pierre et le noie, le tribunal refuse la peine proposée par le procureur.

0
995
Photo illustration

Le sort de Sam, ce labrador, frappé à coups de pierre puis noyé par son maître en juillet dernier à Mulhouse, avait ému l’opinion. Ce trentenaire comparaissait ce vendredi devant le tribunal de Mulhouse en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, une procédure également appelé plaider-coupable permettant au prévenu qui reconnaît les faits d’éviter un procès.



Une sanction pas adaptée 

Sauf que le tribunal a refusé d’homologuer la peine proposée par le procureur : 100 heures de travail d’intérêt général et une interdiction de détenir un animal pendant cinq ans. Une sanction pas adaptée selon le tribunal qui a refusé de l’homologuer, indiquent nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace. Par conséquent, le prévenu sera jugé lors d’une audience du tribunal correctionnel, en octobre prochain.

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.