ALERTE: Ces publications humoristiques sur Facebook cache un virus.

0
665

Une nouvelle fraude largement diffusée sur Facebook est en action cette semaine. 

Rien de bien dangereux, croient plusieurs internautes en voyant passer des publications humoristiques telles que « À quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans » ou encore « À quoi ressemble la vie avant et après le mariage » illustrées par une bande dessinée. 



C’est le type de publication qui peut devenir virale en un rien de temps. Et c’est bien ce qui se passe ici. 

Mais il s’agit bel et bien d’une arnaque. La publication mène les internaute à un site hébergé sur « S3.amazonaws.com », un service de stockage en ligne d’Amazon. Les pirates utilisent parfois ce service pour y stocker des données. 

Lorsqu’un internaute clique sur le lien, il est invité à confirmer son âge : soit plus ou moins de 16 ans. Dès que l’internaute confirme son âge, il clique en fait sur « publier sur mon profil » via une boîte de dialogue masquée. Mais des internautes ont aussi affirmé que les publications se sont publiées automatiquement, sans avoir appuyé sur quoi que ce soit. Peu importe, il y a un « risque d’infiltration de logiciels malveillants qui pourraient siphonner vos données ».

Une nouvelle fraude largement diffusée sur Facebook est en action cette semaine. 

Rien de bien dangereux, croient plusieurs internautes en voyant passer des publications humoristiques telles que « À quoi ressemble la vie avant et après vos 30 ans » ou encore « À quoi ressemble la vie avant et après le mariage » illustrées par une bande dessinée. 

C’est le type de publication qui peut devenir virale en un rien de temps. Et c’est bien ce qui se passe ici. 

Mais il s’agit bel et bien d’une arnaque. La publication mène les internaute à un site hébergé sur « S3.amazonaws.com », un service de stockage en ligne d’Amazon. Les pirates utilisent parfois ce service pour y stocker des données. 

Lorsqu’un internaute clique sur le lien, il est invité à confirmer son âge : soit plus ou moins de 16 ans. Dès que l’internaute confirme son âge, il clique en fait sur « publier sur mon profil » via une boîte de dialogue masquée. Mais des internautes ont aussi affirmé que les publications se sont publiées automatiquement, sans avoir appuyé sur quoi que ce soit. Peu importe, il y a un « risque d’infiltration de logiciels malveillants qui pourraient siphonner vos données ».

ALERTE

Peut-être avez-vous déjà cliqué sur l’un de ces liens? Si c’est le cas, « il faut vérifier qu’aucune application ‘bizarre’ a été installée », a indiqué Damien Bancal, blogueur spécialisé en sécurité informatique. 




Vous pouvez vérifier si c’est le cas en allant dans les « paramètres » puis dans l’onglet « apps et sites web ». Vous pourrez alors consulter et supprimer au besoin les services connectés à votre compte Facebook (et qui ont donc un accès à vos données). Vous devriez aussi vérifier la liste des extensions de votre navigateur. Pensez aussi changer votre mot de passe par mesure de précaution. 

Marche à suivre

« Il ne faut pas non plus hésiter à supprimer de sa liste d’amis les personnes qui publient n’importent quoi sur Facebook. Elles sont souvent les vecteurs d’attaques comme celle-ci », a affirmé Damien Bancal. 

Alors avant de cliquer sur ce qui semble être une bonne blague ou de taguer vos amis sous la publication, vérifiez la provenance du contenu pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un sitel malveillant!

Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.