Affaire Maëlys: De nouveaux éléments troublants compromettent Nordahl Lelandais.

0
739

Les derniers résultats de l’autopsie de Maëlys pourraient considérablement remettre en question la version de Nordahl Lelandais. BFMTV affirme avoir obtenu des éléments provenant de ces résultats et tout indique que la version de Lelandais pourrait être remise en question lors de sa prochaine audition mardi.

Les nouveaux éléments en question contrediraient certains passages de la version que Lelandais répète depuis qu’il a avoué être le responsable de la mort de Maëlys en février dernier.

Il semblerait que la présence de plusieurs fractures au niveau du crâne ainsi que deux autres fractures à la mâchoire contredisent la version rapportée par Lelandais. De plus, les éléments d’autopsie rapportent clairement que ces fractures auraient été causées avant le décès de la fillette. Toutefois, il faut préciser qu’aucune de ces blessures n’aurait été mortelle.




Si la thèse avançant que toutes ces fractures se sont produites avant le décès de Maëlys, cela contredit totalement le récit de Lelandais comme quoi la fillette aurait perdu conscience après avoir reçu une seule gifle.

En effet, selon la version de Lelandais, la fillette aurait pris panique dans la voiture de l’ex-militaire et celui-ci aurait tenté de la calmer en lui infligeant une gifle. La fillette aurait alors perdu connaissance et l’homme ne serait pas parvenue à la réanimer.

Évidemment, les experts ont été nombreux à remettre en question un tel récit, considérant qu’une gifle n’est pas supposée causer la mort d’une personne.

Maintenant, avec ces nouveaux éléments d’enquête, la version déjà plutôt curieuse de Lelandais se fragilise encore davantage.

Pour ajouter à la détresse des parents de Maëlys, l’autopsie n’a toujours pas permis de pouvoir déterminer les causes exactes de la mort de la fillette. De plus, on ignore toujours si la fillette a subi une agression sexuelle, car son corps était dans un état de décomposition trop avancé pour qu’il soit possible d’obtenir les indices nécessaires afin de le savoir.

En plus de devoir affronter ces nouveaux éléments qui fragiliseront sa version, Lelandais pourrait aussi avoir à faire face à nouvelle vidéo compromettante qui a été retrouvée récemment. La vidéo retrouvé sur le téléphone de Lelandais montre une agression sexuelle commise sur sa petite cousine âgée de seulement 6 mois. Les parents de la fillette ont porté plainte pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans.

Rappelons qu’en plus de cette agression sexuelle et du meurtre de la petite Maëlys, Lelandais est aussi suspecté du meurtre du caporal Noyer et des éléments d’enquête ont démontré qu’il aurait consulté des fichiers de pédopornographie.

 



Écrire un commentaire

Entrer votre commentaire
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.