La cage était à peine plus grande qu’un cercueil.

Un homme de 73 ans a été arrêté après avoir enfermé son fils dans une cage pendant plus de 20 ans.

Yoshitane Yamasaki voulait consulter une infirmière pour sa femme en janvier dernier quand il a parlé de son handicapé qu’il avait lui-même enfermé dans une cage deux décennies plus tôt.

Des enquêteurs ont trouvé le fils handicapé, maintenant âgé de 42 ans, dans une cage en fer pas plus grande qu’un cercueil.

Il était assis sur un papier absorbant que l’on utilise normalement pour absorber l’urine d’animaux domestiques comme les chiens et les chats.

Le fils était nu de la tête aux orteils, mais Yoshitane Yamasaki a tenu à expliquer aux policiers que ce n’était pas le cas habituellement. Le père de 73 ans a soutenu qu’il avait l’habitude de laver son fils et de le nourrir quelques fois par semaines.

Yoshitane Yamasaki aurait commencé à garder son fils en cage plus de vingt ans plus tôt parce qu’il aurait commencé à être violent. Les médias locaux ont déclaré que l’adulte handicapé a passé plus de vingt ans en cage, mais la police n’a pas voulu confirmer le nombre d’années exactes passées en cage.

Toutefois, il est clair que le fils y avait passé plusieurs années. La cage ne mesurait pas plus d’un mètre de hauteur alors il ne pouvait jamais rester debout. Son dos s’était courbé et il ne pouvait plus se tenir le dos droit. De plus, il était presque aveugle parce qu’il avait eu plusieurs infections à cause des conditions déplorables dans lesquelles il vivait. Tout était tellement sale!

La police n’a pas voulu donner plus de détails sur l’état de santé physique ou mentale du fils handicapé, mais ils ont assuré les médias qu’il n’avait aucune blessure ou maladie menaçant sa vie. Ils ont ajouté que le fils était maintenant pris en charge et qu’il aurait tous les soins nécessaires pour se rétablir de cette horrible expérience.

Une enquête a été ouverte afin de comprendre notamment pourquoi les voisins n’ont jamais fait de signalement si le fils était violent et bruyant ou même encore concernant les odeurs. Se pourrait-il que personne n’ait remarqué les conditions dans lesquelles vivait le fils handicapé ou ont-ils seulement fermé les yeux?



LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.